Le Ginseng : bienfaits pour la santé, doses, effets secondaires et précautions

Utilisé depuis des millénaires en Asie et en Amérique du Nord pour renforcer l’énergie vitale du corps, le Ginseng était au début une plante exclusivement réservée aux empereurs qui l’utilisaient pour améliorer leurs capacités de réflexion et de mémoire et comme moyen de traitement naturel de la fatigue chronique.

Les amérindiens utilisaient la racine de Ginseng comme stimulant et comme remède pour les maux de tête, la fièvre et l’indigestion. Ils l’ont aussi longtemps utilisé pour traiter l’infertilité.

Aujourd’hui, l’usage de cette plante aux nombreuses vertus s’est largement répandu à travers le monde.

Dans cet article, nous répondrons à toutes vos interrogations concernant cette plante : ses bienfaits, la manière idéale pour la consommer et les éventuels effets indésirables qu’elle peut engendrer.

effets indésirables qu’elle peut engendrer.

A lire aussi : Les Oméga 3 huile de poisson : bienfaits, sources, doses et précaution

Le Ginseng, c’est quoi?

ginseng asiatique

Il existe plusieurs variétés  de Ginseng appartenant au genre Panax (le terme grec Panax signifie « tout guérir ») de la famille des Araliacées : le ginseng asiatique ou coréen (Panax ginseng) et le ginseng américain (Panax quinquefolius). 

La véritable plante de Ginseng appartient uniquement au genre Panax, le ginseng sibérien (Eleutherococcus senticosus)  quant à lui, n’est pas considéré comme du ginseng mais  plutôt une  espèce différente nommée ainsi pour des fins commerciales.

Ainsi nous aborderons dans la suite du dossier les deux « vraies » sortes de Ginseng de la famille Panax : le Ginseng américain et le Ginseng asiatique.

Le Ginseng asiatique (ginseng panax)

Également connu sous le nom de ginseng rouge ou ginseng coréen, est la variété classique et originale de Ginseng  depuis des millénaires.

C’est aussi la variété la plus puissante et la plus connue dans le monde.

Elle a été longuement utilisée par la médecine traditionnelle chinoise chez les personnes affaiblies et fatiguées afin de leur procurer du tonus et de l’énergie.

Le Ginseng asiatique est aussi utilisé dans le traitement du diabète, la dysfonction érectile ainsi que pour booster la mémoire.

Le Ginseng d’Amérique (Panax quinquefolius))

Cette variété pousse dans toutes les régions de l’Amérique du Nord, y compris New York, la Pennsylvanie, le Wisconsin et l’Ontario et au Canada.

Il a été démontré que le ginseng américain représente un vrai remède à la dépression, au déséquilibre de la glycémie, aux troubles digestifs d’origine anxieuse.

Il améliore la concentration et stimule le système immunitaire.

Le ginseng américain est beaucoup plus doux que le ginseng asiatique mais reste cependant  très utilisé par la médecine naturelle.

A lire aussi : Thé vert : la meilleure manière de perdre du poids avec le matcha

Comment le consommer et quelles sont les doses recommandées?

Pour en retirer le maximum de bienfaits, la consommation du Ginseng par voie orale doit être privilégiée.

Peu importe la forme du Ginseng dont on dispose, on recommande généralement une cure de 10 à 20 jours pour un effet coup de fouet immédiat.

En cas de fatigue chronique, l’utilisation de cette plante deux fois par an sous forme de cure (au printemps et à l’automne) pour une durée de 1 à 3 mois est recommandée.

A part, sa forme naturelle (plante), il existe plusieurs formes galéniques de Ginseng : gélules, teinture mère, ampoules ou bien encore extraits.

La posologie recommandée dépend de l’objectif visé.

  • Pour un diabète type 2, la dose est de 200 mg par jour.
  • Pour les dysfonctions érectiles, une dose de 900 mg trois fois par jour doit être entreprise.
  • La forme en crème doit être appliquée sur le pénis une heure avant le rapport sexuel en cas d’éjaculation précoce.
  • En cas de fatigue ou de tension, la posologie habituelle est de 1 gramme de façon quotidienne.

Voici un exemple d’utilisation de la racine de Ginseng : on peut réaliser une décoction en faisant bouillir 1 à 2 g d racines dans 15 cl d’eau pendant 10 minutes avant de la filtrer et la boire.

Un produit de qualité contient en moyenne 10 mg par g de racines de Ginseng.

En raison de  l’effet dynamisant qu’il procure et qu’il vaut mieux éviter le soir, le Ginseng doit être consommé au mieux le matin ou  à midi.

Quels sont les bienfaits du Ginseng ?

ginseng

Le Ginseng apporte beaucoup de bienfaits pour la santé grâce la richesse de sa composition en ginsénosides.

Le Ginseng est une plante adaptogène

En d’autres termes, elle augmente la résistance de l’organisme face au stress.

Selon une étude conduite sur 200 personnes au Royaume-Uni, le Ginseng permet d’améliorer l’humeur et la fonction mentale. Il possède aussi des propriétés antistress significatives et permet de réduire l’incidence de l’ulcère gastrique.

Le Ginseng est un stimulant des fonctions cérébrales

Son action au niveau des cellules du cerveau contribue à l’amélioration de la concentration et des capacités cognitives.

Une étude réalisée sur des patients atteints de la maladie d’Alzheimer en Corée du Sud a montré que cette plante administrée de manière régulière chez ces malades, donne des résultats significatifs en termes d’amélioration des performances cognitives.

Le ginseng fonctionnerait-il en tant que remède naturel contre la maladie d’Alzheimer ?

Telle est la question qui motiverait des recherches scientifiques supplémentaires dans le futur.

Une étude préliminaire a déjà montré que l’association Ginseng américain/Ginko biloba aidait au traitement du TDAH (trouble de déficit d’attention / hyperactivité).

Le ginseng est un puissant anti-inflammatoire

Selon une étude conduite sur des enfants après une chimiothérapie pour cancer avancé, l’administration de Ginseng rouge  a permis de diminuer le taux des cytokines inflammatoires.

Le Ginseng aide à la perte de poids en agissant en tant que coupe faim naturel

Il agit aussi en stimulant le métabolisme énergétique pour favoriser la combustion des graisses stockées de façon rapide.

Des souris ayant reçu un extrait de ginseng pendant une douzaine de jours ont présenté à la suite une baisse notable de leurs taux glycémiques associée à une perte de poids.

Le Ginseng permet de traiter la dysfonction érectile

Reconnu pour ses propriétés aphrodisiaques, le Ginseng permet de traiter la dysfonction érectile chez l’homme.

Ainsi les ginsénosides contenus dans le ginseng induisaient directement la vasodilatation et la relaxation du corps caverneux du tissu érectile grâce   à la libération et / ou à la modification de la libération d’oxyde nitrique par les cellules endothéliales et les nerfs péri vasculaires.

Il aurait aussi une action directe au niveau su système nerveux central (hypophyse antérieure) pour réguler la sécrétion hormonale.

Le Ginseng améliore la fonction pulmonaire

Le Ginseng améliore la fonction pulmonaire en luttant contre l’infection des poumons par les bactéries.

C’est aussi un remède contre la broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO).

Le Ginseng est un antidiabétique

Il possède des propriétés gluco-régulatrices et permet ainsi de baisser le taux de glycémie selon plusieurs études.

Il agit aussi en améliorant la sensibilité à l’insuline, souvent perturbée chez les personnes atteintes de diabète type 2.

Le Ginseng pourrait fonctionner comme traitement naturel du cancer

Plusieurs études soutiennent le fait que le Ginseng pourrait fonctionner comme traitement naturel du cancer.

Le mécanisme d’action fait intervenir des propriétés anti-inflammatoires, apoptotiques, anti-oxydantes ainsi qu’une modification de l’expression génétique et une influence sur la croissance cellulaire tumorale.

Cette plante permettrait aussi de prévenir les cancers en améliorant l’immunité cellulaire impliquant les cellules T et les cellules NK.

Le Ginseng renforce le système immunitaire participant ainsi à la lutte contre les infections et les maladies

Il régule le fonctionnement des différentes cellules immunitaires : macrophages, cellules tueuses naturelles, cellules dendritiques, lymphocytes T et B.

Il possède des composés antibactériens et anti-infectieux puissants.

Enfin, il inhiberait la réplication des virus tels que le virus de la grippe, du VIH ou le Rotavirus.

Autres bénéfices
  • Le Ginseng permet de soulager les symptômes gênants de la ménopause tels que les bouffées de chaleur, les sueurs nocturnes, les troubles de l’humeur, les symptômes dépressifs et anxieux, la baisse de la libido, la prise de poids, les troubles du sommeil ainsi que la perte des cheveux.
  • Le Ginseng est une plante énergisante, c’est-à-dire qu’elle améliore notablement la vitalité. C’est un agent anti fatigue permettant d’améliorer les capacités physiques et intellectuelles.
  • Le Ginseng est une plante idéale pour les sportifs puisqu’elle aide à la préparation à l’effort et améliore la récupération physique.
  • L’usage du Ginseng est idéal pour les personnes fatiguées ou convalescentes après un traitement lourd ou suite à un épisode infectieux.

A lire aussi : Herbes et épices : comment les utiliser pour perdre du poids ?

Effets secondaires et précautions

avantages pour la sante du ginsengLe Ginseng peut être responsable d’un certain nombre d’effets secondaires bénins surtout lors d’une utilisation prolongée et à forte dose : insomnie, nervosité, maux de tête, vertiges, perturbation du cycle menstruel et douleurs de l’estomac.

Cette plante est généralement déconseillée chez les personnes souffrant d’hypertension artérielle ou de troubles cardiaques, chez la femme enceinte ou allaitante ainsi que les enfants.

Etant donné que le Ginseng affecte la glycémie, les personnes diabétiques sous traitement doivent prendre conseil auprès de leur médecin avant de le consommer.

Les personnes souffrant de troubles de la coagulation ou de maladies auto-immunes  (sclérose en plaque, polyarthrite rhumatoïde) doivent aussi éviter son usage.

Le Ginseng peut interagir avec plusieurs médicaments : antidépressifs, antipsychotiques, anticoagulants, antidiabétiques, stimulants ainsi que la morphine.

Il pourrait être en cause d’un rejet d’organe chez les personnes transplantées.

Il possède une activité qui mime celle des hormones féminines, les œstrogènes, ce qui peut affecter certaines pathologies hormono-dépendantes telles que le cancer du sein, l’endométriose ou le cancer ovarien.

Au vu de la puissance de cette plante et afin d’éviter la survenue des effets secondaires, une cure d’au-delà de 3 mois n’est pas recommandée.

A lire aussi : Les meilleurs compteurs de calories en ligne

Résumé
Date de révision
Produit
Le Ginseng
Auteur
51star1star1star1star1star

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Home
  2. /
  3. Santé : Conseils, Astuces, Suppléments
  4. /
  5. Le Ginseng : bienfaits pour...